Chez Kikou

Cuisine, gourmandise et exploration culinaire sans frontières...

27 mai 2008

Filets de poulet aux abricots et raisins secs

Ce plat pourrait aussi bien être d'inspiration algérienne que marocaine. La cuisine de ces deux pays recèlent, en effet, de nombreux plats sucrés-salés à base de viande de poulet ou d'agneau.

Le Maroc possède une des gastronomie les plus riches et les plus variées du monde. Elle s'est bien exportée, le tourisme qui est une des premières sources de richesse du pays, y ayant grandement contribué. Les tajines, fleurons de la cuisine marocaine, sont aujourd'hui connus partout. Ils tiennent leur nom de l'ustensile en terre dans lequel ils cuisent. Celui-ci permet une cuisson à l'étouffée sans trop de matière grasse. Les aliments gardent ainsi leurs qualités gustatives et nutritives. Les Tajines se préparent avec de la viande, des légumes mais aussi avec des poissons et des fruits de mer, l'ouverture sur un océan et une mer permettant une immense diversité. Le couscous est l'autre plat "national" marocain. Il est d'ailleurs commun aux trois pays du Maghreb. C'est souvent le plat des grandes occasions aussi bien en Algérie, qu'au Maroc qu'en Tunisie.
Chaque région du Maroc possède ses spécialités, ses épices et ses aromates. Chacune développe son art et son savoir faire avec les produits de son terroir et les influences de son histoire. Les zones rurales nous livrent des plats simples, rustiques et savoureux tandis que les villes, comme partout ailleurs dans le monde, offrent généralement une grande variété de mets raffinés et adaptés à la vie citadine ainsi qu'aux attentes des touristes venus chercher un peu d'exotisme...

La cuisine algérienne est un peu moins connue et est souvent confondue. Elle possède toutefois ses spécificités et ses délices propres. C'est une cuisine où l'utilisation des épices est parcimonieuse et précise. Comme la cuisine turque d'aujourd'hui, elle est le résultat d'une longue histoire. Le couscous est vraiment le plat national. Il est lui bien local car d'origine berbère. On a retrouvé des tessons de couscoussier datant de l'époque de Massinissa, roi numide contemporain de l'Empire Romain. On le rencontre partout dans le pays avec des variantes d'Est en Ouest et du Nord au Sud. On notera cependant que le Sud du pays, peuplé essentiellement par les Touaregs d'origine Berbère, a de réelles particularités du fait de son climat et de son histoire. Peut-être aurais-je un jour l'occasion de vous parler de la célèbre "Taguella", galette de farine cuite sous le sable?
Les 2/3 du territoire algérien sont occupés par le désert du Sahara, qui, s'il ne possède pas un sol fertile, dispose d'un sous-sol extrêmement riche... Par conséquent, la majeure partie de la population se concentre dans le 1/3 nord et c'est bien sûr là que tout se passe et s'est passé ;-)

Aujourd'hui, la cuisine algérienne se révèle le fruit d'un superbe mélange de simplicité, de rusticité et de raffinement avec des distinctions mineures mais notables entre les régions.
Outre le couscous, les Berbères sont à l'origine de préparation simples à base de céréales, de légumineuses et de légumes frais. Les Arabes ont introduit les dattes et certaines épices précieuses. Les Ottomans ont marqué leur passage surtout dans les grandes villes comme Alger où l'on trouve de nombreuses recettes de légumes farcis (les dolmas) et de plats sucrés-salés... Les Pâtisseries aux amandes et au miel d'origine orientale (venues certainement avec la dynastie des Omeyyades) se disputent les becs sucrés avec des petits gâteaux fourrés ou non plus secs mais tout aussi fondants et savoureux qui se rapprocheraient plus d'une tradition purement méditerranéenne.

La recette d'aujourd'hui s'inspire de ces deux cuisines proches mais différentes. Elle est à la fois simple et élaborée. Elle ne nécessite pas un grand nombre d'épices et se prépare très rapidement.
Traditionnellement, on utilise des morceaux de poulet mais là je n'ai pris que des filets... Cela ne gâche rien bien au contraire.

IMG_6358

Ingrédients

  • 300 gr de filets de poulet en lamelles
  • 2 gros oignons émincés
  • 2 c. à soupe de mélange de persil et coriandre frais hachés
  • 1 c. café bombée de poudre de 4 épices
  • 1 c. à café de curcuma
  • 1 c.à café de cannelle en poudre
  • 20t d'abricots secs trempés dans 1/2 verre à thé d'eau de fleur d'oranger
  • 1 poignée de raisins secs trempés dans 1/2 verre à thé d'eau de fleur d'oranger
  • 1 c. à soupe rase de sucre
  • sel, poivre blanc

Préparation

Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile et faites y revenir les oignons émincés.
Pendant ce temps saupoudrez les morceaux de poulet de 4 épices et de curcuma et mélangez les bien pour que les épices recouvrent la viande de toutes parts.
Lorsque les oignons sont bien dorés et attendris, ajoutez le poulet et remuez bien.

IMG_6337

Retournez chaque morceau pour les arômes se mélangent bien. Salez et saupoudrez de sucre.
Laissez cuire ainsi 10 minutes.
Après ce temps, ajoutez les herbes, mélangez et disposez les abricots et raisins.

IMG_6346

IMG_6347

Saupoudrez de cannelle, couvrez et laissez en cuire 15 minutes à feu très doux. Si vous aimez le sucré, vous pouvez ajouter une cuillère de sucre avant de couvrir.

C'est déjà prêt!!

IMG_6359

Vous pouvez le servir tel quel ou avec un accompagnement de votre choix. Par goût, j'ai préparé du riz au curcuma caramélisé (dont la recette va bientôt suivre).
En fait ce plat n'est pas très sucré. Personnellement, je ne fais pas trop cuire les abricots et surtout pas avant de les ajouter dans ma préparation de viande. Cela leur permet de garder un peu d'acidité et de tenue.

IMG_6366

 


Commentaires

  • Nourrir à la fois l'esprit et le ventre, quelle bonne idée que ce blog ! J'adore ce concept original. Quant à ce plat, je craignais qu'il soit trop sucré mais comme tu nous rassures sur ce point, j'essayerai bien un jour les abricots en grosse quantité comme cela en plat salé.

    Posté par ciorane, 27 mai 2008 à 19:21
  • J'adore ce genre de préparation du poulet, je trouve que l'abricot sec se marie très bien avec cette viande blanche!!! C'est très tentant! Pour moi, ce soir, c'était aussi poulet façon bonne femme!

    Posté par Frijoles, 27 mai 2008 à 20:54
  • J'ai lu avec grand plasir ton article parce que j'aime énormément les pays du maghreb !

    Posté par chouya, 28 mai 2008 à 12:37
  • Encore une sublime recette, vraiment j'aime beaucoup ce mélange d'épices et de fruits, c'est très réussis !!

    Posté par celiane82, 28 mai 2008 à 16:30

Poster un commentaire